Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
 
Document Actions

Le centre France-Asie, un historique

Le Centre France-Asie a été fondé par Mgr Budes de Guébriant, au début du 20ème siècle. Il a été missionnaire, Vicaire apostolique au Setchuan, puis Vicaire apostolique de Canton, avant d’être nommé Supérieur général de la Société des Missions étrangères de Paris. Il se trouvait en Chine, en 1919, pour une visite officielle des missions catholiques, à la demande du Vatican, lorsqu’il prit conscience de l’importance de former « les nouveaux cadres et les élites de la Chine nouvelle » (rapport d’assemblée générale, 1979). Il fait donc venir à Paris, en 1920, le père Lebbe et quatre jeunes étudiants chinois...

Accueilli dans une école à Paris, le père Lebbe crée une « amicale des étudiants libres » et ouvre en 1922 un foyer à Bécon-les-Bruyères.

En 1923 il lance l’Association catholique de la jeunesse chinoise, qui publie un « Bulletin de la jeunesse chinoise ».
En 1925, avec le soutien de Rome, Mgr Guébriant envoie le père Mollet à Bourg-la-Reine afin de fonder le « foyer des étudiants d’extrême-Orient ». Ce foyer comptait une quarantaine de lits et était ouvert aux étudiants chinois et japonais. Après la guerre, de nombreux réfugiés chinois arrivent en France, suivis par ceux en provenance de l’ancienne Indochine. Le foyer étend donc ses activités au service de tous les asiatiques. En 1975, l’association modifie ses statuts afin de pouvoir s’adapter à cette nouvelle situation et le « Foyer des étudiants d’extrême-Orient » devient le « Centre France- Asie ».

 

Objectifs


Aujourd’hui, le CFA a pour mission d’accueillir les étudiants asiatiques, en leur dispensant des cours de langue française et une aide administrative.
L'objectif prioritaire est de permettre l’apprentissage et la maîtrise de la langue française, et d'aider ceux et celles qui peuvent poursuivre des études universitaires, notamment par des bourses annuelles.
Par ailleurs, le CFA souhaite apporter un soutien moral et matériel aux Asiatiques, afin de rendre aussi fructueux que possible leur séjour en France et, ce faisant, favoriser la rencontre, l’estime et l’entraide entre tous, Asiatiques de différentes origines et Français.

 

Activités


Des classes sont organisées chaque trimestre ; elles sont suivies par 600-700 élèves. Une dizaine de sorties culturelles et quelques conférences leur sont aussi proposées chaque année. Le Centre France-Asie sélectionne chaque année une cinquantaine d’étudiants asiatiques de la Région parisienne poursuivant des études supérieures au-delà de la maîtrise et leur apporte un soutien financier.
Enfin, le Centre France Asie offre, à une modeste échelle, plusieurs types de services : information et orientation, service social et juridique pour les anciens réfugiés du Sud Est Asiatique et recherche d’emplois et de logement.

CHRONOLOGIE

  • 1920 : Mandaté par Mgr de Guébriant, le Père Lebbe, à son retour de Chine, crée à Paris une Amicale des étudiants chinois, puis en 1922, un Foyer pour étudiants Chinois qui aura son siège à Bécon-les-Bruyères.
  • 1925 : Transféré à Bourg-la-Reine, l’œuvre prend le nom de Foyer des étudiants d’Extrême-Orient. Le Père Mollat qui en assure la direction, crée une antenne à Paris.
  • 1929 : Le Père Lévêque succède au Père Mollat.
  • 1937, il transfère le « Foyer » au 16 rue Royer Collard, dans le 5ème arrondissement de Paris
  • 1950 : Le Père Renou, successeur du Père Lévêque, va assurer la direction de l’œuvre pendant vingt-cinq ans. Il en étend les activités à l’ensemble des Asiatiques en France.
  • 1975 : Les Pères Elhorga et Lefas prennent le relais. L’Assemblée générale de novembre 1975 modifie les statuts de l’association qui devient le Centre France Asie, avec mission de se consacrer au service des étudiants d’Asie et, en général, de tous les Asiatiques en France (J.O. du 13.12.75).
  • 1978 : Reconnue «d’intérêt général à caractère philanthropique, éducatif et social» (5M.B. BL/97/78), elle est habilitée à recevoir dons et libéralités déductibles du revenu global des particuliers et du chiffre d’affaires des sociétés dans les limites fixées par la loi.
  • 1982 : le Centre France Asie est lauréat du Prix International : « Droits de l’Homme – La Croix- l’Événement ».
  • 1984 : Le Centre France Asie est reconnu « Organisme social » par la DASS de Paris (17 janvier 1984). Il reçoit l’agrément de la Fondation de France (23 octobre 1984).
  • 1985 : Le Père Joseph Parais succède au Père Thomas Elhorga, arrivé au terme de son mandat (1er avril 1985).
  • 1987 : Le Père François Darricau est nommé directeur-adjoint, en remplacement du Père Lefas, parti en mars 1986.
  • 1993 : Appelé à d’autres fonctions, le Père Darricau quitte le centre le 30 juin 1993 et n’est pas remplacé.
  • 1995 : Le Centre France Asie est agréé pour l’instruction des dossiers RMI.
  • 1997 : Le Conseil d’administration du 16 juin 1997 accepte la démission du Père Parais et nomme le Père Abel Troger en qualité de Directeur.
  • 2001 : Le Conseil d’administration renouvelle pour trois ans le mandat du Père Abel Troger à la direction du CFA.
  • 2002 : Le Centre France Asie est lauréat du Prix de la Fondation Culturelle Franco-Taïwanaise, Conseil National des Affaires Culturelles de Taïwan, Académie des Sciences Morales et Politiques.
  • 2003 : le Conseil d’administration renouvelle pour trois ans le mandat du Père Abel Troger à la direction du CFA.
  • 2005 : Le Père Colomb, membre de droit du CFA, est élu comme Vicaire général des Missions Étrangères de Paris. Le Supérieur Général de la société MEP, le Père Jean-Baptiste Etcharren, nomme un de ses assistants comme membre de droit dans l’association, à savoir le Père Georges Mansuy.
  • 2006 : Le Père Troger, après 9 ans à la direction du CFA, demande au Supérieur Général de prévoir la relève. Celui-ci lui demande de prolonger sa fonction jusqu’au 31/12/2006. Le Père Xavier DEMOLLIENS assurera ensuite la direction jusqu’en 2013.
  • 2006-2013 : le Père Xavier Demolliens est Directeur du CFA
  • 1er septembre 2013 : le Père Gilles Reithinger est nommé Directeur du CFA par le Conseil d’administration présidé par Maître Bruno Chain